class="home page page-id-2 page-template-default multi-page-layout wpb-js-composer js-comp-ver-4.12 vc_responsive" id="top">
Localisation 91 & 77 06 67 11 79 92 contact@taxi-cpam-91.fr

Zone d’intervention

 

carte-taxi-conventionne

Pour réserver, cliquez ici.

DÉCOUVREZ ICI NOTRE ZONE D’INTERVENTION.
NOUS NE SERONS PAS BIEN LOIN.

Notre zone d’intervention se fait depuis les départements de l’Essonne (91), de la Seine-et-Marne (77) et du Loiret (45). Vous pouvez donc faire appel à nous pour les villes comme :

  • Bondoufle, Brétigny-sur-Orge, Brunoy, Corbeil-Essonnes, Courcouronnes, Etampes, Les Ulis, Evry, Yerres, … et bien d’autres pour le 91
  • Bussy-saint-Georges, Cesson, Champs-sur-Marne, Claye-Souilly, Coulommiers, Emerainville, Jossigny, Fontainebleau, Meaux, Melun, Mitry-Mory, Nemours, Noisiel, Ormesson, Pontault-Combault, Savigny-le-Temple, … et bien d’autres pour le 77
  • Montargis, Orléans, Pithiviers,  … et bien d’autres pour le 45

Pour toute hésitation ou question à ce sujet, contactez-nous au 06 67 11 79 92.

Et nous vous transportons vers les principaux hôpitaux de Paris et de sa couronne (comme l’Hôpital du Val de Grâce, la Pitié-Salpétrière ou Cochin, etc… ou en couronne proche de Paris comme l’Hôpital du Kremlin-Bicêtre ou encore l’Hôpital Henri Mondor de Créteil). Cette liste est évidemment donnée à titre indicatif, elle est beaucoup plus importante. Pour toute hésitation ou question à ce sujet, contactez-nous au 06 67 11 79 92.

Moyens de paiement et avance des frais

Il se peut, dans certains cas de figure, que vous vous devez avancer les frais de transport, qui vous seront remboursés par la suite. Pour cela, sachez que nous sommes équipés d’un terminal de paiement à bord du véhicule. Vous pourrez régler en toute tranquillité.

taxi-conventionne

Taxi CPAM 91, votre taxi conventionné dans le 91 et le 77. Pour réserver, cliquez ici

Taxi CPAM 91 est une société de taxi conventionné située dans le département de l’Essonne (91). Cela signifie que nous sommes agréés par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie / Sécurité Sociale pour vous emmener de votre domicile jusqu’à votre hôpital ou centre de soins.
 
Ce corps de métier est encadré par la loi : cela nécessite d’avoir obligatoirement la permission de l’Etat pour pouvoir exercer ce type de mission. Par ailleurs, il faut également avoir en sa possession un agrément de la part de la Sécurité Sociale, car par cela, vous pourrez, selon votre prescription médicale, prétendre à une prise en charge par la CPAM de ces frais de transport.

Les formalités pour bénéficier d’un taxi conventionné

Pour que vous puissiez bénéficier d’un taxi conventionné, le professionnel de santé doit remplir le document « prescription médicale de transport », dans lequel il va préciser un type de transport adapté à vos besoins (TAP, ambulance, moyen de transport personnel, transport en commun). Une fois qu’il vous a validé le TAP, il vous appartient de choisir entre taxi conventionné et VSL. Vous devez également être muni de votre carte vitale et de votre attestation de carte vitale (voir ci-dessous).

taxi-conventionne-91        taxi-conventionne-77        taxi-conventionne-45

De plus, il est important de savoir que le document de transport doit être fait avant le trajet à effectuer, sauf si votre cas nécessite une urgence médicale,

La prescription médicale doit être établie avant le transport, sauf en cas d’urgence (sous conditions) ou si le patient doit se rendre dans un établissement de santé à la demande de l’établissement en question (convocation).

Comment bénéficier d’un taxi conventionné ?

 

Selon votre situation et votre état de santé (capacité de bouger ou pas, niveau et type de maladie, etc…), votre médecin peut juger nécessaire de vous faire transporter par un transporteur, qui variera selon le besoin : TAP (Transport Assis Professionnalisé, dont fait partie le taxi conventionné), ambulance, transport en commun, etc… En général, un professionnel de santé propose un TAP lorsque le patient n’est pas autonome pour se déplacer (besoin par exemple d’un déambulateur). Cela peut être aussi dû au fait qu’il doive faire appel à une autre personne pour différents besoins (papiers à remplir par exemple), ou que le transport doit se faire avec quelqu’un par risque sanitaire ou pour éviter des effets secondaires. A ce titre, il est important de signaler que la Sécurité Sociale peut également prendre en charge le déplacement de la personne qui accompagne le malade, dans deux grands cas :

– le malade est mineur de – de 16 ans

– le malade est dans un état tel qu’il faut une tierce personne avec lui.

Le professionnel de santé doit le mentionner dans sa demande de prise en charge de transport.

Dès lors que vous avez le feu vert de votre praticien pour bénéficier d’un TAP, vous pourrez opter soit pour un taxi conventionné, soit pour un VSL (Véhicule Sanitaire Léger).